logo centre régional de prévention voyage
Pour nous joindre : 450 721-2121 logo facebook
pointille
design jumbotron

Vaccins -

VOIR LA LISTE DE TOUS NOS VACCINS

Comment fonctionnent les vaccins?

Un vaccin contient une imitation ou une petite partie d’un germe qui cause une maladie. Lorsque vous recevez un vaccin, votre système immunitaire le reconnait et développe une réponse protectrice.  Selon le vaccin, le système immunitaire va se rappeler pendant des mois, des années ou toute la vie comment combattre cette maladie.              
Il n'est pas nécessaire d'avoir une demande de consultation ou une prescription au moment de la consultation.

Pratiquement tous les vaccins disponibles au Québec sont accessibles au Centre Régional de Prévention Voyage. 

image page vaccins

  • Antigrippal (Fluviral®, Agriflu®, Flumist®)

    La GRIPPE (ou Influenza) est une maladie causée par un virus. Elle se propage surtout durant les mois d’hiver et donne de la fièvre, des courbatures, des maux de têtes et de la fatigue importante. La grippe dure de 4 à 7 jours et cause 11 millions de jours de travail manqués par saison de grippe.  L’absence moyenne en rapport avec la grippe est d’une semaine de travail.

  • Coqueluche

    La COQUELUCHE est une infection très contagieuse des voies respiratoires causée par une bactérie. Sa transmission se fait comme la grippe. Elle cause une importante toux et peut causer des complications graves, surtout chez les nourrissons et les personnes plus fragiles ou âgées.

  • Diarrhée du voyageur (Dukoral®)

    La diarrhée du voyageur, communément appelée turista,  est le problème de santé le plus courant  chez les voyageurs qui se rendent dans les Antilles ou dans les régions tropicales.   En effet, 50% d’entre eux présentent au moins un épisode de diarrhée durant leur séjour à l’étranger.  Ce pourcentage peut varier selon la destination,  la durée,  le type de séjour et l’âge (les jeunes enfants et les adultes de 15-30 ans sont les plus à risque).   La turista peut survenir soudainement et incommoder fortement le voyageur.

    La transmission de la maladie s’effectue par des aliments, de l’eau ou des boissons contaminées.   La première précaution consiste à boire de l’eau embouteillée et s’assurer de la qualité des boissons et des aliments consommés.   Un lavage adéquat et fréquent des mains s’avère aussi très important.   Le vaccin Dukoral est efficace pour lutter contre la bactérie E. Coli, principale responsable des symptômes reliés à la turista.

  • Diphtérie, Tétanos (D2T5)

    La DIPHTÉRIE est une infection des voies respiratoires ou de la peau, causée par la dissémination de la toxine diphtérique pouvant causer des atteintes du cœur et des nerfs.

    Le TÉTANOS est une maladie aiguë, souvent mortelle,  causé par une toxine produite par une bactérie présente dans le sol.  Le point de départ est le plus souvent des plaies contaminées par de la terre ou des excréments d’animaux.  Même si les cas de tétanos ont grandement diminués en Amérique du Nord, il y a encore environ 10 000 cas par année à l’échelle mondiale.

  • Encéphalite japonaise (Ixiaro®)

    Présente dans plusieurs régions de l’Asie, l’ENCÉPHALITE JAPONAISE frappe 50 000 personnes par année.  Le virus est transmis par un moustique et les symptômes ressentis sont des frissons, des maux de tête, de la fièvre et de la confusion.   Une fois au cerveau, 25 % des malades risquent d’en mourir.   De plus, la moitié des survivants demeurent avec des séquelles neurologiques permanentes.   Présentement,  il n’existe aucun traitement contre ce type d’encéphalite, d’où l’importance de la vaccination.

  • Fièvre Jaune (YF-VAX®)

    La FIÈVRE JAUNE est une maladie transmise par un moustique présent dans les régions tropicales de l’Amérique du Sud et de l’Afrique subsaharienne et équatoriale.   Les premiers symptômes sont la fièvre, des maux de tête et des vomissements. Par la suite, des saignements digestifs, de la jaunisse et des problèmes cardiaques peuvent survenir.   Le taux de mortalité de la fièvre jaune est de 20 % à 30 % et il n’existe aucun traitement contre cette maladie, d’où l’importance de la prévention, incluant la vaccination qui est très efficace.  D’ailleurs, plusieurs pays exigent une confirmation de vaccination comme condition d’entrée sur leur territoire.

  • Hépatite A (Havrix®, Avaxim®)

    D’origine virale, l’HÉPATITE A est une maladie grave du foie souvent présente dans les pays tropicaux, particulièrement ceux en voie de développement.  Elle provoque des symptômes comme la fièvre, des douleurs musculaires et abdominales ainsi que la jaunisse, signe révélant que le foie est atteint. Le virus s’attrape en consommant de l’eau ou des aliments contaminés et peut se transmettre d’une personne à une autre.   Les symptômes peuvent durer plusieurs mois et aucun traitement n’existe pour contrer la maladie, d’où l’importance de la prévention, incluant la vaccination.   Au Québec, près de 50 % des cas d’hépatite A se retrouvent chez des voyageurs, dont plusieurs séjournaient dans des hôtels haut de gamme.

  • Hépatite B (Engérix-B®, Recombivax®)

    L’HÉPATITE B est une maladie grave affectant le foie qui se transmet par contact avec du sang ou tout autre liquide biologique contaminé.   Elle peut être contractée de différentes façons : accident, administration de premiers soins, manucure, tatouage, traitements dentaires, relation sexuelle non protégée, etc …   L’hépatite B se manifeste par l’apparition de fièvre, de maux de tête, de douleurs musculaires, de vomissements et de jaunisse.   Certaines personnes infectées deviendront porteurs chroniques, c’est-à-dire qu’ils vivront avec le virus toute leur vie et pourront le transmettre à d’autres personnes.   Il n’existe aucun traitement contre l’hépatite B, d’où l’importance de la prévention, et autres de la vaccination qui est très efficace.

  • Hépatite A et B (Twinrix®)

    Le vaccin Twinrix est un vaccin permettant de combiner la protection contre l’hépatite A et l’hépatite B en une seule injection.

  • Méningite

    Méningite sérotype B (Bexero®)

    Méningite sérotype C (Mengugate®)

    Méningite sérotype A,C,W-125,Y (Nimenrix®, Menveo®, Menactra®)

    La MÉNINGITE est une infection de la membrane entourant le cerveau. Ses principaux symptômes sont la fièvre, des maux de tête, des vomissements et une raideur de la nuque.   Les infections invasives à méningocoques surviennent de façon sporadique dans le monde entier.   L’incidence est cependant beaucoup plus élevée dans certaines régions d’Afrique. Entre 50 % et 60 % des cas surviennent chez les enfants âgés de 3 mois à 5 ans, mais on dénombre également des cas chez les adolescents et les jeunes adultes de moins de 30 ans.   Malheureusement, malgré des soins médicaux appropriés, le taux de mortalité atteint 10 %.

  • Pneumonie (Prevnar®, Pneumovax®)

    La PNEUMONIE est une infection des poumons causant de la toux, de la fièvre et de la difficulté à respirer. Les vaccins contre la pneumonie protègent contre la forme bactérienne et sont inclus dans la vaccination régulière de l’enfant. Des doses additionnelles peuvent être recommandées chez l’adulte selon le contexte. 

  • Poliomyélite

    La POLIOMYÉLITE est une infection virale pouvant s’attraper par contact avec d’autres personnes infectées ou par de l’eau ou des aliments contaminés. Le virus s’attaque aux nerfs et peut causer des dommages permanents.  La poliomyélite est disparue du Canada, entre autre grâce à la vaccination.   Un grand effort est fait dans le monde dans l’espoir d’éradiquer définitivement la poliomyélite, l’arme principale étant la vaccination.

  • Rage

    La RAGE est une infection virale qui se transmet par la salive d’animaux malades lors d’une morsure.  La maladie s’attaque au cerveau et est mortelle chez l’homme.  Bien que la rage soit plutôt rare au Québec, elle est fréquente dans les pays de l’Afrique, de l’Amérique du sud et de l’Asie.  Les enfants sont les plus à risque étant donné qu’ils ont tendance à s’approcher des animaux errants.  Une fois que les symptômes sont apparents, il n’existe aucun traitement pour guérir la personne infectée.  Toutefois, on peut se faire vacciner pour se protéger contre la maladie.  

  • Rougeole, Rubéole Oreillons (RRO)

    Depuis une dizaine d’années, de multiples éclosions de ROUGEOLE sont apparurent partout dans le monde. 776 cas ont été déclarés au Québec en 2011. La maladie cause une forte fièvre, de la toux et des rougeurs des yeux. Des lésions cutanées qui peuvent s’étendre sur tout le corps suivent. Les complications possibles sont surtout respiratoires (pneumonie) et neurologiques (encéphalite).

    La RUBÉOLE est une infection qui, si transmis à la femme enceinte, peut causer une fausse couche ou de graves malformations fœtales.

    Les OREILLONS sont une infection des glandes salivaires qui survient principalement  chez les enfants de 5 à 10 ans. Des éclosions récentes dans des équipes de hockey ont été observées.

  • Typhoïde (Typhérix®, Typhim®)

    La TYPHOIDE est une maladie causée par la bactérie Salmonella typhi.  Elle entraîne une forte fièvre, des maux de tête et des douleurs généralisées. La bactérie est généralement transmise par des aliments contaminés par les selles ou l’urine de personnes atteintes ou des porteurs sans symptôme. Cette infection est particulièrement répandue dans les pays en voie de développement. Le risque apparait lorsque la personne est exposée à des aliments ou à de l’eau contaminée (ex. : marchés publics, étals dans les rues et résidences personnelles). Le taux de mortalité se situe à environ 16 % chez les personnes non traitées. Dans certaines régions du monde, même de courtes visites chez des amis ou des parents peuvent exposer les voyageurs à la typhoïde.

    Le traitement consiste en une prise d’antibiotiques.  Cependant, la bactérie a tendance à devenir de plus en plus résistante et difficile à traiter, d’où l’importance de la prévention et de la vaccination.  

  • Varicelle (Varivax®)

    La VARICELLE est une maladie hautement infectieuse présente partout dans le monde. Les symptômes consistent en une éruption cutanée généralisée, qui débute sous forme de vésicules et se termine sous forme de croutes. Plus le patient atteint est âgé, plus la maladie est sévère. 

  • Virus du papillome humain (Gardasil®, Cervarix®)

    Le VIRUS DU PAPILLOME HUMAIN peut causer des verrues génitales (condylomes) et des cancers du col de l’utérus chez la femme. Le vaccin est maintenant systématiquement administré aux filles en 4ième année du primaire. 

  • Zona (Zostavax®)

    Le ZONA est causé par le même virus qui cause la varicelle. La maladie peut apparaitre à tout âge mais est plus fréquente après 60 ans. Il s’agit de lésions cutanées  sous forme de vésicules qui ont la particularité de provoquer une douleur ou une sensation de brûlure qui peut être très intense. Cette douleur peut même persister plusieurs mois après la disparition des lésions cutanées.